k Retour

Exposition Albert Charles Duesberg

16/01/2021 h 26/04/2021 F Rajouter au calendrier 2021-01-16 2021-04-26 Europe/London Exposition Albert Charles Duesberg

Jusqu’en 1914, A.-C. Duesberg propose à sa clientèle aisée des habitations confortables d’un style éclectique et, pour certaines, empreintes des principes de l’Art nouveau acquis lors de sa fréquentation éphémère de Victor Horta. Au sortir du premier conflit mondial, attentif aux progrès techniques portés par une industrie à l’écoute du mouvement architectural moderniste, il continue à privilégier les plans assurant une séparation nette des différentes fonctions, qu’il s’agisse de constructions privées, industrielles ou de bureaux, tout en adoptant le béton armé et la toiture plate. À Heusy, la Villa Hoffsummer (1929-1930) est caractéristique de cette nouvelle façon de construire, entre tradition et modernité, mais aussi soucieuse d’intégration harmonieuse dans le paysage, qu’il poursuivra jusqu’à son décès en 1951. Proche des Intimistes verviétois, sa devise « Choisir » révèle aussi un homme de convictions qu’il partage dans ses articles et conférences.

L’exposition s’articule autour de quatre grandes thématiques : le dessin d’art, très présent chez cet architecte ; les plans et le dessin technique ; les toitures plates, cheval de bataille de l’architecte dès les années ’30 ; et l’homme de convictions, entre tradition et modernité.

Les documents que vous découvrez en exclusivité dans cette exposition ont été précieusement conservés par Madame Paul Hoffsummer, petite-fille de l’architecte, qui en a fait don au Centre International pour la Ville, l’Architecture et le Paysage (CIVA). D’autres proviennent de la famille de l’architecte.

Musée des Beaux-Arts et de la Céramique de Verviers, Rue Renier 17/19 4800 Verviers Musée des Beaux-Arts et de la Céramique de Verviers

Jusqu’en 1914, A.-C. Duesberg propose à sa clientèle aisée des habitations confortables d’un style éclectique et, pour certaines, empreintes des principes de l’Art nouveau acquis lors de sa fréquentation éphémère de Victor Horta. Au sortir du premier conflit mondial, attentif aux progrès techniques portés par une industrie à l’écoute du mouvement architectural moderniste, il continue à privilégier les plans assurant une séparation nette des différentes fonctions, qu’il s’agisse de constructions privées, industrielles ou de bureaux, tout en adoptant le béton armé et la toiture plate. À Heusy, la Villa Hoffsummer (1929-1930) est caractéristique de cette nouvelle façon de construire, entre tradition et modernité, mais aussi soucieuse d’intégration harmonieuse dans le paysage, qu’il poursuivra jusqu’à son décès en 1951. Proche des Intimistes verviétois, sa devise « Choisir » révèle aussi un homme de convictions qu’il partage dans ses articles et conférences.

L’exposition s’articule autour de quatre grandes thématiques : le dessin d’art, très présent chez cet architecte ; les plans et le dessin technique ; les toitures plates, cheval de bataille de l’architecte dès les années ’30 ; et l’homme de convictions, entre tradition et modernité.

Les documents que vous découvrez en exclusivité dans cette exposition ont été précieusement conservés par Madame Paul Hoffsummer, petite-fille de l’architecte, qui en a fait don au Centre International pour la Ville, l’Architecture et le Paysage (CIVA). D’autres proviennent de la famille de l’architecte.

Musée des Beaux-Arts et de la Céramique de Verviers

Une de plus belles collections belges de céramiques

Le musée des Beaux-Arts et de la Céramique fut fondé en 1884 dans l’ancien « Hôpital nouveau » (1661) par Jean-Simon Renier, peintre, historien et collectionneur. Il donna à la Ville de Verviers des gravures, des peintures, des céramiques et des sculptures. Verviers était, à la fin du XIXe siècle, une ville lainière à l’apogée de sa puissance industrielle et de sa richesse, et certains industriels amateurs d’art rassemblèrent des collections à l’aune de leur fortune, parfois avec les précieux conseils de Renier. Grâce à ces amitiés, peu de temps après sa mort, l’institution s’enrichit de legs extraordinaires par leur importance et leur qualité : ceux de Jospeh Deru (peintures belges du XIXe siècle), de Pierre Hauzeur (peintures anciennes), et de son épouse Blanche Hauzeur de Simony (céramiques). Ces dons complétaient ceux de Renier, et restent la base de l’accrochage actuel. Ils permettent d’une part de présenter un véritable panorama de la peinture européenne du XVe au XXe siècle, et constituent d’autre part une des plus remarquables collections de céramique en Belgique. Porcelaines chinoises, productions allemandes ou autrichiennes, services bruxellois, faïences de Delft bleu ou polychrome, grès de Raeren, pièces d’Andenne ou de Strasbourg…

L’art moderne n’est nullement oublié puisque des salles sont consacrées à l’Ecole intimiste verviétoise, au contemporain figuratif et au non-figuratif.

Les Musées organisent également des expositions temporaires et des animations scolaires.

Ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 17h.

LPublic à besoins spécifiques

Pas accessible au PMR

OTarifs

Découvrez tous les tarifs ici !

7 B

Informations pratiques

Musée des Beaux-Arts et de la Céramique de Verviers

Rue Renier 17/19
4800 Verviers

  • Des musées à vivre en famille!label marmaille

Autres événements dans le même thème

G

Newsletter

Tout sélectionner
binnenkort Online
bald Online